Scroll

Rome - Les meilleures adresses Street-Food

janvier 2017

Par Constance

Rome, la ville éternelle, où à chaque coin de rue s'érige une nouvelle église plus belle que la précédente, et où l'héritage historique est probablement plus intense que dans n'importe quelle autre ville. Comme partout, c'est la cuisine populaire qui inspire directement la culture street-food d'une ville ou d'un pays. Coup de bol, à Rome, la croisée des cultures la rend particulièrement riche : sur le pouce, on se régale avec de la pizza de la plus pure tradition italienne à chaque coin de rue, avec des paninis twistés aux abats et adulés par les locaux, des pâtisseries typiques romaines à tomber par terre ou encore des artichauts fris venus directement de l'héritage hébraïque. Bref, le choix est immense et c'est pour le plus grand plaisir de nos papilles !

Food Market

 Mercato Testaccio

Testaccio est l'un des quartiers populaires et jeunes de Rome. On y trouve des trattorias traditionnelles où se rendent les locaux et ... le Mercato Testaccio. À deux pas des anciens abattoirs de la ville (et dieu sait que les abats sont importants dans la cuisine romaine !), il a tout ce qu’il faut pour faire de votre pause déj un énorme kiff : à la fois marché de vêtements ou de légumes et point de rendez-vous de stands street-food, on y trouve de tout. Attention, 3 arrêts obligatoires :

  • Food box : ce stand a réuni de nombreuses traditions street-food de Rome et des régions alentours et ne prend que les meilleurs fournisseurs pour vous proposer de petits encas à partager : suppli de chez supplizio, artichauts alla giudia (à prendre absolument !), olives farcies et frites, délicieuse porchetta et bières artisanales, parfait pour commencer votre tour en goûtant aux délices de Rome !
  • Panini de Sergio Esposito : Rome, c’est une grande histoire d’amour des abats, qui se traduit évidemment dans la street-food que la ville éternelle nous offre. Un des meilleurs endroits pour y goûter, c’est là, et particulièrement pour tous les réticents à ce genre de cuisine. On y cuisine différentes spécialités, comme le fameux panino con l'alesso, devenu un emblême de la street-food romaine. Pour les moins curieux, leurs panini peuvent aussi être remplis de grosse saucisse, sauces du tonnerre et légumes de saison, de quoi satisfaire tout le monde.
  • De la street-food version gourmet, c’est ce qu’on trouve chez Cups. Souvent difficile de trouver des choses très raffinées dans la street-food, on vous conseille de goûter à leur baccala fritta qui vous fera changer d’avis.

Via Galvani, 54, Rome

Mercato centrale

Si vous passez par le quartier de Termini (ne serait-ce que pour chopper une navette jusqu'à l'aéroport), profitez-en au moins pour faire un arrêt au Mercato centrale. Depuis Novembre, en plein milieu de la gare Termini, ce grand Food Market rassemblant le best de la street-food romain a ouvert ses portes. Ambiance moderne et stands répartis autour d'un gigantesque bar central, on y vient à toute heure pour étancher sa soif et remplir son estomac d'encas buono buono. Parmi toutes les échoppes, lesquelles choisir ?

  • La pizza de chez Bonci : Cette mégastar de la pizza, propriétaire de Bonci Pizzarium, non loin du Vatican, s'est implanté au Mercato Centrale, pour le bonheur de tous. Prenez-vous une (ou plusieurs) part de pizza al taglio, le choix est grand et la pâte croustillante comme on aime : lard et mozzarella, "piqante", aux légumes, chaque pizza fait plus envie que sa voisine. À se lécher les doigts.
  • Trapizzino : Ce classique originaire du quartier de Testaccio est un concept au top, dans un bon pain tout croustimiam et tranché sur le haut, on vous met des plats préparés fraîchement au bon goût italien : la parmigiana di melanzane (aka aubergine) vaut clairement le détour.
  • Venus tout droit du Campo dei Fiori, les artichauts d'Alessandro Conti sont découpés sur place puis frit par de petites mains. Pas besoin de vous en parler pendant des heures, si "artichaut frit" ne suffit pas à vous mettre l'eau à la bouche, je ne peux plus rien pour vous !
  • Pastella: Même si les suppli ne sont pas aussi yummy que ceux qu'on trouve à Trastevere (stay tuned, on en parle plus bas), ça reste un arrêt obligatoire dès qu'on mange sur le pouce à Rome. Un petit suppli, un petit crocchè (beignet frit de pomme de terre), et le tour est joué !
  • Beppe e i suoi formaggi : Institution dans le monde du fromage romain, Beppe c'est the place to go pour les amateurs de très bon frometon : originaires majoritairement du Piémont et de la Sardaigne, ses produits sont tout simplement incroyables !

Via Giovanni Giolitti, 36, Roma

 

Pizza al taglio

La pizza al taglio (à la tranche) à Rome, c'est un basique. Présente dans de nombreuses boulangeries, on distingue trois types de pizzas classiques : la bianca, la rossa et la mozza. Pour le titre de la meilleure part de pizza al taglio, deux écoles s'affrontent. D'une part, certains préfèrent celle du Forno Campo de Fiori, tandis que d'autres ne jurent que par celle du Forno Roscioli. Nous, on ne fait pas dans le compliqué, on aime les deux : la bianca, on la préfère au Forno Campio de Fiori, tandis que les deux autres, on les prend chez Roscioli, où les énormes pizzas sortent du four et sont coupées énergiquement devant nous.

Adresses:

Forno campo de Fiori: Vicolo del Gallo, 14, Roma

Forno Roscioli: Via dei Chiavari, 34, Roma

 

Suppli

On vous a parlé de suppli plus haut, mais certains doivent se demander ce que ca peut bien être. Easy : du riz, normalement de type risotto, de la sauce tomate, et de la big fat mozza, le tout frit, ce qui fait que quand on croque dedans, un énoooorme fil de mozza s'en échappe. Enfin ça, c'est la recette classique, parce qu'il existe toute une ribambelle de déclinaisons selon les goûts. Les meilleurs de la ville se trouvent dans cette toute petite échoppe du quartier de Trastevere, où l'on trouve des pizzas et des plats fait sur place. À midi, les locaux se pressent pour y manger, et on les presse un peu plus pour goûter à cet bouchée orgasmique. 100% pas régime, 100% bonne humeur ! Plus au centre de la ville, on les déguste chez Supplizio. On s'enfonce dans leurs canapés en cuir et on en prend quelques un à partager, life is so good !

Adresses:

Suppli: Via di S. Francesco a Ripa, 137, Roma

Supplizio: Via dei Banchi Vecchi, 143, Roma

 


Boccacciello Bistrot

Ce nouveau né du quartier de Monti est un concept qui nous vient tout droit de la Campanie. L'essentiel de la tradition culinaire de la Campanie est mise dans des bocaux en verre, puis cuisinée à la vapeur, ce qui permet de garder le meilleur des arômes. La matière première utilisée, est toujours de saison et issue des meilleurs producteurs. C'est le chef Pietro Parisi, qui a travaillé dans les plus grands restaurants du monde avant de retourner dans sa Campanie natale, qui a créé le concept. Les fameux boccaccielli sont à déguster sur place, ou à emmener chez soi. Sur place, on les déguste à l'intérieur d'un pain, en mode sandwich. Parfait pour un quick lunch entre deux magasins bobos branchés.

Via del Boschetto, 129, Roma