Scroll

Libertino Kitsch Club

décembre 2019

Par clementine

5 ans après le début de l'aventure Big Mamma, on est toujours aussi heureux et émus de vous présenter notre onzième et déjantée trattoria : Libertino.

Ambiance rétro et disco bar tournant, ici les moeurs sont libres et tout est permis.

LIBERTINO

Dans le quartier du Faubourg Saint Denis, on a eu un énorme coup de coeur pour ce lieu, autrefois atelier de confection de chaussures. Ici, l'entrée se fait au milieu des chefs. À droite, une impressionnante cuisine où règne la Maserati des fours à braise, notre énorme grill Josper. À gauche, retour en enfance avec la pâtisserie au total look old school, où l’affriolante farandole de desserts trône sur le comptoir. Cette trattoria est remplie de coins et recoins surprises, entre la grande pièce centrale aux airs de jardin d’Eden, et la salle Spettacolo aux 125m de drapés où les interdits sont proscrits. Au sous-sol, ambiance full seventies. Entre moquette psychédélique et érotisme désuet, le bar tournant aux allures de boule disco fait le show. Carrousel pour les grands, on multiplie les tours et les Pisco Paradiso.

À la carte, tout se partage, on commande tout et on tape un peu partout. Festival d’antipasti, entre la canaille tarte tatin aux poivrons confits ultra fondants, l’ébouriffant poireau brûlé habillé de burrata fraîche et les panadedda, empanadas Italian style, dont la recette nous vient tout droit de Cagliari en Sardaigne. Razzia aussi sur les plats, on passe de l’un à l’autre avec un plaisir si peu coupable. Big up à l’Agnello Libertino décadente épaule d’agneau cuite 16 heures au four à braise Josper, si tendre qu’on pourrait la manger à la petite cuillère, et les tagliolini Cacio e pepe servies directement dans la meule de pecorino romano. Et pour la toute première fois, la pizza est romaine ! 36 cm de diamètre, ultra fine et méga croustillante.

La grosse cherry on the cake, c’est l’incroyable sélection de desserts qu’on peut admirer sur le zinc dès l’entrée. Les pousses-au-crime sont nombreux et on succombe à l’érotique Choco Choco Clap, savoureux mélange de chocolat noir, caramel beurre salé et praliné croustillant, qui nous enverrait direct au Paradis si on n’y était pas déjà. Pour les envies de sucré sans culpabilité, on craque sur les mini pommes au four d’hiver vegan dangereusement gourmandes. Et on finit littéralement tous nos repas par un Affogato al caffè, parce que c’est juste la stratosphérique glace de notre chef glacier Mattia transformée en magnum au chocolat croquant et trempé dans un espresso tout chaud.

À la tête de cette incroyable cuisine, Filippo Di Giuseppe, romain d’origine et virtuose de la cuisine. Il est épaulé par une équipe haute en couleurs, un condensé de personnalités ultra solaires de la team.

Pour toutes les infos en temps réel, ça se passe ici ;)